Epernon 2009

Frédéric III° à ouvert un atelier d’artiste

L’Echo républicain – lundi 28 déc. 2009

IMG_3411 (1)

 

Le Passeur de lumière

Depuis un mois, un nouvel atelier a ouvert ses portes à Epernon, au 11, rue Saint-Pierre, en face de l’église. Frédéric III°, maître verrier, y travail et présente ses créations de vitraux contemporains, ses reproductions et compositions de vitraux anciens ainsi que divers objets décoratifs. Frédéric est né en région parisienne à la fin des années 60. Très tôt, il se passionne pour le dessin. Après avoir fréquenté diverses écoles d’art graphique, il va, durant 12 ans, travailler comme infographiste à Béziers puis en Espagne près de Barcelone. Alors qu’il semble avoir trouvé sa voie artistique dans le dessin et la peinture, une révélation va bientôt venir de bouleverser : le vitrail.

atelier1

Primé à Rambouillet
« Avant cette « illumination », je ne m’y intéressait pas du tout. Mais l’évidence m’a éclaboussé. Je ne connaissais rien au travail de « vitralliste » mais j’ai su que la lumière que je percevais allait m’aider à aller au bout de ma quête », s’est souvenu Frédéric III°. A 33 ans, il va se jeter corps et âme dans cet art qui l’appelle. Maria Puig, maître verrier espagnol, va lui inculquer les bases du métier et s’appercevoir rapidement qu’il possède des prédispositions évidentes dans la conception du vitrail. De retour enatelier2 France, il va fréquenter le Greta de Chartres puis, pendant cinq ans, travaillera dans un atelier verrier chartrain renommer où il va accroître sa technique et devenir un maître verrier reconnu. Je suis installé à Epernon depuis quelques années mais j’ai travaillé dans mon garage, cet atelier donne une nouvelle dimension à ma création. Frédéric Troisième créer et réalise des pièces uniques à la demande des architectes, des décorateurs ou des particuliers. Il propose également des stages pour ceux qui souhaitent découvrir le monde du vitrail. Il a reçu le deuxième prix du salon national d’art de Rambouillet en octobre dernier. Toutes ces étapes me permettent d’avancer et de poursuivre mon chemin celui de passeur de lumière.

D. Ramolet.

 

Laisser un commentaire