Houdan 2009

Des vitraux de tous styles et des bijoux sont en expo-vente.

(l’Echo Républicain - Août 2009)Miroir

Frédéric Troisième et l’Art du Feu

Voyage féodal : c'est sous ce titre que Frédéric Troisième, artiste verrier et vitrailliste à Épernon, expose depuis le 4 août et jusqu'au 18 septembre à l'office de tourisme du Pays-Houdannais, à Houdan (Yvelines). Ses œuvres font voyager le visiteur à travers les siècles sur les sentiers des passeurs de lumière.

AUTODIDACTE

Artiste autodidacte, IMG_3421 (1)peintre dessinateur et infographiste, Frédéric Troisième a travaillé durant 12 ans dans la communication avant de découvrir l’art du feu en 2000 auprès de Maria Puig, maître verrier à Barcelone (Espagne). Il s’initie à la peinture sur verre au Centre International du Vitrail, à Chartres, et il intègre en 2004 les ateliers Loire où il se consacre pendant cinq ans à la restauration et à la réalisation des créations internes. Initier aux techniques du thermoformage, du feuilletage résine, du sablage et du fusing, il assiste également les artistes pour la réalisation de chantiers. Depuis janvier 2009, Frédéric Troisième accueille le public dans son atelier à Epernon où il met en pratique et enseigne à son tour au travers de stage, c'est art devenu sa passion.        D.R.

 

StEustcoul

(Les Nouvelles) mercredi 26 août 2009

Vitraux et bijoux sont en exposition-vente à l'office du tourisme de Houdan jusqu'au 18 septembre. Frédéric Troisième, artistes du verre, y présente ses réalisations. initié à cet art en 2000 en Espagne, auprès de Maria Puig, maître verrier il possède désormais son propre atelier à Epernon, oùIMG_3407 (1) il accueille les visiteurs. Il y montre son savoir-faire et propose même des stages « sur mesure » pour les personnes intéressées en ne manquant pas de raconter l'histoire de cet artisanat marqué à la fois par la puissance mystique du feu et par l'empreinte solennelle de la religion. Les techniques utilisées date du Moyen Âge. Toutefois, la peinture sur verre et la création de vitraux peuvent se faire selon des styles artistiques très différent allant de l’art médiéval religieux à l’art nouveau, floral ou contemporain. Seul compte la beauté du résultat, « la chimie du passeur de lumière » comme le décrit Frédéric.
P.G.

Laisser un commentaire