MAITRE VERRIER

VITRAUX D'HIER, D'AUJOURD'HUI, DE DEMAIN

Star Wars "Révélation"

 

 

"De l'Âme-à-tiers à l'Esprit"

 

Au commencement infographiste, le vitrail s'invite en 2001 à travers lequel je me découvre une passion qui me permettra d’exprimer un profond ressenti et ce qu’il incarne à mes yeux depuis ce jour. Une fenêtre intermédiaire entre la Lumière et Nous, entre l’Homme et sa Source, entre la Matière et l’Esprit. Lui rendre hommage en tentant de l’habiliter à notre époque fut durant 18 ans la priorité de mon chemin verrier. Quand de l'union de mes maîtrises vitrail et PAO est né "Révélation".

J’ai trouvé intéressant, d’un point de vue original, décaler et surtout en lien avec la conscience et l’inconscience collective de notre monde actuel de représenter l’univers alchimique de Georges Lucas à travers un patchwork de verre aux coutures de plomb. Il est difficile à notre époque de pouvoir se poser et se reposer, le concept graphique “Révélation” invite à l’immobilité, à la présence et au silence intérieur qui, ne serait-ce un instant, nous permet de nous re-connecter et de goûter à l’essentiel de ce qui Est, c’est à dire Nous.

C&M "Révélation"

La scénographie de l’œuvre a nécessité en amont une quête iconographique importante, puis de retouches et de transformations de chaque image avant de les juxtaposer voire de les enchevêtrer, pour enfin obtenir l’ensemble équilibré et homogène recherché. Il aurait été plus aisé de disposer aléatoirement des photos pour en arriver “presque” à ce résultat. En effet, je vous l’accorde. Seulement la complexité et tout l’attrait du labeur ne se trouve pas dans la manipulation de l’outil en lui même puisque le savoir faire étant. Mais dans l’énergie que je partage de cet univers qui me traverse en restant le plus fidèle possible à la magie de l'instant présent. A cela, maintes éléments ont été trié avec soin avant de trouver ceux qui participeront à la fresque qui m’anime depuis 20 ans.

Arthur, les 3 épées "Révélation"

 

Dans leur ordre chronologique, les prototypes précédemment réalisés à travers d’autres thèmes tels que “C&M”, “Arthur, les 3 épées” et “Départ des 24H” (détails ci-dessous) m’ont amené à changer de perception quant à l’application et l’adhérence de la grisaille sur le verre. Des contraintes techniques apparurent au séchage du pigment. Craquelures dans l’épaisseur des aplats et des contours du dessin me demandèrent d’être cuits avant de répéter une seconde fois le processus de pigmentation et de cuisson pour avoir finalement le résultat escompté. Ce qui en résultait par une dépense importante d’énergie, de temps et de matières picturales. J’ai du me rendre à l’évidence de ce que ces contraintes pouvaient occasionner dans l’épanouissement de mes créations futures sur le marché.

Départ 24H "Révélation"

 

Jusque là fidèle à la traditionnelle technique appliquée au pinceau, une pratique plus moderne me vint comme une délivrance pour obtenir une fine couche de grisaille homogène cuite en une seule fournée. Elle sera appliquée à quatre créations Star Wars avec pour chacune une variante différente soit de couleurs soit de texture. Soucieux de respecter les traditions, je retrouvais enfin la foi et l’énergie de continuer dans cette voie qui me permettait d’exprimer le vitrail dans toute sa dimension alchimique.

Saint Eustache XIème siècle

 

 

Si j’en crois la réactivité de la plupart des passants vis à vis de mes reproductions du XIème et XVIème siècle présentés dans mon atelier, il n’est plus question aujourd’hui pour bon nombre de profanes de s’entourer de thèmes religieux si ce n’est dans l’antre de nos gardiennes ancestrales les cathédrales, mais plutôt de symboles qui nous parlent d’avantage d’un univers ou l’Homme se sent d’être uni vers, c’est indéniable. Ombre et lumière, transparence et opacité, noir et blanc, brillance et matité, courbes et droites. Ces antipodes intimement liés, et étonnamment en parfaite harmonie, offrent à l’explorateur une ouverture à l’imagination, au rêve et à l’évasion.